RDC : Franck Diongo, opposant à Tshisekedi, reçu comme réfugié politique en Belgique
International

RDC : Franck Diongo, opposant à Tshisekedi, reçu comme réfugié politique en Belgique

La Belgique a accordé l’asile politique à Franck Diongo, figure de l’opposition en République démocratique du Congo (RDC). Ce dernier s’était présenté aux élections présidentielles de 2023 avant de se retirer pour soutenir Moïse Katumbi. Condamné en décembre 2016 à cinq ans d’emprisonnement par la Cour suprême de justice congolaise, il avait été libéré grâce à une grâce présidentielle en mars 2019.

Franck Diongo avait initialement apporté son soutien au président Félix Tshisekedi, mais s’en était distancié en janvier 2023 pour entrer dans la course présidentielle. En juin 2023, après avoir été interpellé puis relâché par les renseignements militaires, il est arrivé en Belgique où sa demande d’asile vient d’être acceptée.

Son avocat, Maître Alexis Deswaef, a expliqué les motifs qui ont poussé Diongo à quitter le Congo lors d’une interview avec Paulina Zidi de RFI Afrique. Il a également révélé que son client avait porté plainte contre le général Christian Ndaywel des renseignements militaires congolais pour torture.

Cette action judiciaire serait rendue possible car selon Me Deswaef, le général Ndaywel aurait acquis récemment la nationalité belge. La situation juridique et politique complexe autour de Franck Diongo continue donc de faire des vagues tant sur le plan national qu’international.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer