Moscou : "Nous avons entendu un cri terrible", des détails sur le déroulement de l'attentat
International

Moscou : “Nous avons entendu un cri terrible”, des détails sur le déroulement de l’attentat

Vendredi soir, un drame s’est produit dans une salle de concert à Krasnogorsk, près de Moscou. Une fusillade a éclaté suivie d’un incendie meurtrier qui a fait au moins 93 morts et plus de 115 blessés. Le groupe État islamique a revendiqué l’attaque.

Des témoins ont décrit des scènes chaotiques, où les spectateurs paniqués tentaient de se cacher sous leurs sièges alors que les coups de feu résonnaient dans la salle du Crocus City Hall. “J’ai vu une vague de personnes…se ruer d’un côté vers l’autre”, confie Dave Primov à BFMTV.

Alexeï, producteur musical présent sur place, se souvient : “Nous avons tout d’un coup entendu plusieurs rafales”. Il parle également de mouvements de foule terrifiants alors que les gens cherchaient désespérément à fuir.

Au moment des tirs, certains témoins ont pu identifier “au moins un homme avec une arme”, vêtu d’une sorte d’uniforme marron. D’autres images montrent quatre hommes en tenue de camouflage avançant calmement dans le bâtiment et tirant sur ceux qu’ils croisaient.

Vers 20h15 heure locale, les médias russes rapportent l’événement tragique tandis que des journalistes voient le bâtiment ravagé par les flammes. Un témoin raconte être sorti du sous-sol pour découvrir que “tout était en feu”.

Les secours sont intervenus rapidement, réussissant à évacuer une centaine de personnes prises au piège. Le gouverneur local annonce ensuite que l’incendie est presque maîtrisé malgré quelques foyers persistants.

Le président Poutine a été informé immédiatement après l’attaque et a exprimé sa gratitude aux médecins sans encore s’exprimer publiquement. La porte-parole du comité d’enquête russe craint une augmentation du nombre des victimes déjà très élevé.

Ce samedi, les opérations de déblayage continuent avec près de 500 secouristes mobilisés sur place. Suite à ces événements tragiques, onze arrestations ont été effectuées dont celles des quatre assaillants présumés.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer